Les conclusions du Dr Ashby en balistique terminale ( sur le gibier, 1985, 2005 et 2007) sont pour résumer:

- une flèche de chasse doit être lourde plutôt que légère; ( 640 grains valent mieux que 480 grains minimum légaux);

- une grande vitesse n'améliore pas la pénétration; une plus grande vitesse freinera la pénétration;

- un FOC important améliore considérablement la pénétration dans les tissus mous du gibier et permet plus facilement de fracturer un os ( un omoplate);

- un FOC extrème n'est peut-être pas indispensable;

- une pointe de flèche en simple biseau peut améliorer le vol d'une fléche;

- un arc de 55 livres peut être aussi efficace sur le grand gibier qu'un arc de 72 livres; une plus grande puissance n'est pas indispensable si les fléches ne sont pas optimisées en poids, en FOC et en têtes de chasse.

- l'énergie cinétique (KE) d'une fléche ne permet pas de prédire son effet ( balistique terminale) sur le gibier ( pénétration); ( énergie cinétique = moitié de la masse (poids de la flèche) multipliée par le carré de la vitesse);

- la quantité de mouvement ( momentum) d'une flèche permet de prévoir l'effet sur le gibier, à poids (masse), vitesse et FOC minimum ou adéquats; (quantité de mouvement = masse (poids de la fléche) multipliée par la vitesse);

- le simple biseau avec une pointe tanto est la meilleure émouture d'une tête de chasse ( broadhead);

- les bi-lames ont la meilleure pénétration des têtes de chasse ( statistiques de 1985, citées par Chaste et Chaptal);

- les bi-lames sont plus résistantes que les tri-lames et les lames articulées ( idem statistiques de 1985).